Accueil / Insectes / NAC : Comment élever des fourmis ?

NAC : Comment élever des fourmis ?

Les fourmis font partie des animaux qualifiés NAC. Sans les bonnes pratiques, vous pouvez causer la mort d’une colonie tout entière. Avant de vous lancer dans cette aventure, renseignez-vous sur le matériel adéquat, l’espèce de fourmis, leur nourriture, leur entretien et autre.

Commencer par disposer des bons équipements

Les fourmis ont besoin d’un environnement adapté à leur évolution et bien-être. Vous devez donc choisir le matériel en fonction de l’espèce. Vous devez disposer de différents matériels pour les élever en toute sérénité. Certaines espèces de fourmis requièrent un chauffage pour garder une température adaptée. La plupart des colonies proposées se développent bien à une température ambiante. En outre, vous devez également penser au choix de votre fourmilière. Vous pouvez construire vous-même votre propre fourmilière, mais dans ce cas, il y a de nombreux facteurs à prendre en compte. Si vous avez les moyens, vous pouvez acheter une fourmilière artificielle en choisissant un modèle qui répond aux besoins vitaux de votre espèce de fourmis.

Choisir l’espèce de fourmis

Cette étape est essentielle. Il faut savoir que certaines espèces conviennent plus aux débutants que les autres. En effet, il existe des espèces plus faciles à élever comme le messor barbarus, le messor structor ou encore le lasius emarginatus. L’achat messor barbarus est le plus courant, car il est particulièrement facile d’élevage. Il s’agit d’une fourmi moissonneuse, dont le régime alimentaire se compose tout particulièrement de graines. Pour le reste, elle peut être nourrie avec quelques insectes. Cette espèce de fourmis peut former une très grande colonie allant jusqu’à 800 000 individus. Mais en captivité, elle régule sa population en fonction de l’espace qui lui est dédié. Il est donc recommandé de rajouter des modules au fur et à mesure où la colonie se développe.

Créer un environnement propice

Il est conseillé de bien préparer l’espace pour les fourmis de manière à ce que l’environnement soit propice à leur développement et à leur santé. Pour réussir l’élevage de fourmis, l’hygrométrie dans le nid reste un élément important. Vous devez toujours maintenir une humidité adaptée en vous basant sur les indications des fiches espèces. En général, les fourmis ont besoin d’un endroit calme et sombre. Il est donc conseillé d’utiliser un cache à poser sur la fourmilière lorsque vous ne l’observez pas. Cela dit, il existe des caches qui réduisent le passage de la lumière avec la possibilité de les observer sans les déranger. Pour simplifier votre élevage, vous pouvez vous munir d’un kit d’élevage pour fourmis.

De quoi est composée une fourmilière ?

Pour commencer l’élevage de fourmis, il faut trouver une reine. C’est l’individu le plus important de la colonie et le plus volumineux. Comme on le sait tous, c’est la reine qui pond les œufs et donne naissance aux ouvrières. Mais toutes les reines naissent d’abord princesse. Celle-ci se différencie de la reine par ses ailes, et elle n’est pas fécondée. Après la reine, il y a les ouvrières qui se chargent de la récolte de la nourriture et de l’entretien du couvain. Ce sont également les ouvrières qui prennent les grandes décisions comme le déménagement ou l’attaque de fourmilière voisine. Enfin, il y a les mâles qui ne se chargent que de la fécondation pour mourir après.

Check Also

Quels sont les bienfaits des insectes sur la santé ?

Déjà pratiqué sous l’antiquité, l’entomophagie refait surface et commence à séduire de plus en plus …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *