Accueil / Insectes / La consommation d’insecte contribue à la lutte contre la famine dans le monde

La consommation d’insecte contribue à la lutte contre la famine dans le monde

Mettre fin à la faim dans le monde est un objectif ambitieux, les Nations Unies estimant à 870 millions le nombre de personnes dont l’approvisionnement alimentaire est insuffisant. Un nouveau rapport de la FAO suggère que si davantage de personnes incorporaient des insectes dans leur alimentation, onpourrait réduire la faim dans le monde, les pénuries alimentaires et l’insécurité alimentaire.

Les insectes ne sont pas nocifs à manger, bien au contraire. Ils sont nutritifs, ils ont beaucoup de protéines et sont considérés comme un mets délicat dans de nombreux pays, selon l’affirmation du directeur de l’économie forestière de la FAO. Le seul souci est que la majorité des hommes n’ont pas encore appris comment les cultiver et élever.Du moment que les êtres humains accordent de l’importance aux insectes comestibles, il existe un énorme potentiel qui n’est pas suffisamment exploité.

Les insectes comestibles comprennent les coléoptères, les guêpes, les chenilles, les sauterelles, les vers et les cigales. Le rapport indique que ces insectes ont une valeur nutritionnelle élevée. Les spécialistes de l’ONU suggèrent également que l’élevage d’insectes est meilleur pour l’environnement que d’autres aliments riches en protéines, comme les porcs ou les vaches. Les insectes sont plus faciles à élever, utilisent moins d’eau, se nourrissent de déchets et produisent moins de gaz à effet de serre que les autres animaux.

Les insectes pourraient non seulement servir de source de nourriture pour les humains, mais pourraient également constituer une source de nourriture pour les animaux que les humains élèvent pour se nourrir. Les exploitations d’insectes pourraient également procurer un revenu aux habitants des zones rurales. Le dégoût du consommateur reste l’un des plus grands obstacles à l’adoption des insectes en tant que sources viables de protéines. Néanmoins, l’histoire a montré que les habitudes alimentaires peuvent être modifiées rapidement.

Et n’oubliez pas que la plupart d’entre nous avons déjà mangé des produits alimentaires dérivés d’insectes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *